La passion de collectionner différents types d’objets touche de nombreuses personnes. Elles peuvent tout collectionner : les timbres fiscaux (on les appelle Fiscophiliste), la monnaie (Numismates), outre les collectionneurs des œuvres d’art. Cette passion peut se manifester dès l’enfance. En effet, certains collectionneurs ont commencé à regrouper des objets rares entre 4 et 15 ans. Mais comment peut-on expliquer cette passion pour ce phénomène insolite ?

La collection des objets rares : une passion distinguée

L’Europe affiche un pourcentage non négligeable de 38% de collectionneurs.  Ces derniers éprouvent un grand amour pour chercher, agrandir et préserver leurs collections. Cela devient parfois addictif, mais ça reste toujours une passion originale. En effet, le collectionneur, se distingue par son sens artistique développé qui lui permet d’estimer la valeur subjective d’une œuvre.

Cette addiction épanche la soif d’être fasciné par ces objets rares. En effet, elle stimule des émotions profondes chez certaines personnes. Comme elle peut raviver d’anciens beaux souvenirs chez le collectionneur. Par ailleurs, la passion de collection peut être le refuge privilégié à ce dernier, pour se déconnecter de la routine quotidienne et de son stress. Le collectionneur se plonge ainsi dans un autre univers séduisant et riche d’histoires culturelles et humaines. 

Aperçu sur la collection des œuvres d’art contemporain

Pour défendre sa passion, le collectionneur des œuvres contemporaines (de peinture, de sculpture, de photographie ou de dessin), peut même présenter un soutien matériel ou financier aux artistes pour les aider à optimiser leur valeur artistique. Donc, on peut dénicher ici deux profils : celui du collectionneur acquéreur et celui de l’acteur.

Le premier consacre un budget conséquent pour acheter un objet d’art. Concrètement, un tiers de collectionneurs engage entre 10 000 et 50 000 €, pour l’achat des œuvres d’art. L’autre profil s’engage à assister et soutenir la production des artistes. Pratiquement, un tiers de collectionneurs maintient la promotion de certaines œuvres, notamment, à travers la participation au financement des catalogues et des projets d’exposition.

La maison Marc-Arthur Kohn : bonne adresse pour dénicher une œuvre d’art de valeur

Cette enseigne domiciliée 24, avenue Matignon à Paris, au cœur du triangle d’or, le centre du marché d’art Français, est instaurée par son fondateur Marc-Arthur Kohn. Ce commissaire-priseur de renom est un grand passionné d’art. Il est grandi dans un environnement artistique. Effectivement sa mère, experte dans la vente d’objets d’art moderne, lui a transmis cette passion d’amour pour les œuvres d’art. Cet engouement s’est manifesté dans son succès universitaire, car il est sorti major de sa promotion, à l’Ecole du Louvre. Par la suite, en arrivant sur le marché d’emploi, il a renoncé la profession de conservateur de musée, au profit du métier de commissaire-priseur.

Ayant établi des relations privilégiées avec des partenaires prestigieux, comme l’hôtel Le Bristol et les Grands Ateliers de France, cette maison a pu présenter des objets d’art de grande valeur aux collectionneurs. Effectivement, Marc mise beaucoup sur les lieux d’exposition et de ventes, afin d’attirer les nouveaux collectionneurs. Comme il propose des conseils appropriés aux amateurs et aux professionnels de l’art pour enrichir et valoriser leurs collections.