Vous avez un vitiligo ? Vous ne savez pas quelle forme vous avez ? Pas de panique, vous trouverez toutes les informations au sein de cet article !

Qui est touché par le vitiligo ?

Il est important de prendre en compte qu’il n’y a que peu de personnes qui sont touchées par un vitiligo. En effet, comme vous devez certainement vous en douter, cela correspond à environ 2% de la population. Autrement dit, peu de personnes souffrent de cette maladie et il est donc difficile d’assumer le regard des autres. Notons également que c’est une maladie qui peut toucher tous types de personnes : aussi bien les hommes, les femmes ou encore les enfants. Toutes les origines sont aussi touchées par cette maladie. Néanmoins, il faut tout de même noter que le vitiligo est plus visible chez les personnes ayant une couleur de peau noire, par exemple.

Quels sont les différents types de vitiligo ?

Lorsqu’une personne est atteinte de vitiligo, il est parfaitement possible de noter que le vitiligo peut prendre différentes formes. Voici quelques explications qui pourront parfaitement vous aider à comprendre de quoi il en retourne :

  • Le vitiligo segmentaire : ce dernier est localisé que sur un seul côté du corps humain. Cela peut donc être une jambe, un bras ou encore une seule partie du visage, par exemple.
  • Le vitiligo généralisé : il se présente sous forme de taches. Notons également que la personne pourrait avoir ce type de dépigmentation des deux côtés : sur deux mains ou deux jambes, par exemple.
  • Le vitiligo universalis : c’est une forme plutôt rare de la maladie. Néanmoins, il est parfaitement possible de noter que cela peut toucher la quasi-totalité du corps.

Comme vous pouvez le constater, il n’existe pas un seul vitiligo. Néanmoins, en fonction du type que vous avez, ce dernier sera plus ou moins compliqué à camoufler.

Est-ce qu’il y a des complications lors d’un vitiligo ?

Il est important de prendre en compte que les zones dépigmentées permettent tout simplement à la personne d’être plus vulnérable aux rayons ultraviolets du soleil. Ainsi, dans le but d’éviter d’avoir des problèmes de peaux plus graves, il est vivement conseillé de noter que vous devez vous protéger lorsque vous décidez de vous exposer au soleil, par exemple. Au niveau des taches blanches, il est important de prendre en compte qu’il n’y a plus aucune protection.

Protéger sa peau lorsque l’on a un vitiligo 

Comme vous avez dû le comprendre, il est vivement conseillé de protéger sa peau lorsque l’on a un vitiligo. En effet, vous devez opter pour une crème solaire particulièrement performante. Cette dernière doit être un écran total que vous devez mettre de manière régulière sur votre peau.

Bien évidemment, il est conseillé de porter des vêtements qui puissent protéger vos taches blanches, le cas échéant. Bien que cela ne soit pas forcément simple en été, il n’en reste pas moins indispensable de se protéger correctement en cas de vitiligo.

Camoufler efficacement son vitiligo

Aussi, si vous avez envie de bien vivre votre vitiligo, nous vous conseillons fortement de camoufler ce dernier. En effet, il suffit simplement de trouver des produits qui puissent parfaitement correspondre à vos besoins, mais également à vos attentes. Autrement dit, il est possible de choisir une marque comme Zebratan. En effet, vous trouverez des lotions et des autobronzants parfaits pour votre pigmentation.

Comment bien se sentir avec un vitiligo ?

Se sentir bien avec un vitiligo n’est pas forcément simple. En effet, il faut vraiment accepter le fait que vous ayez un problème de peau. Ce dernier n’est pas grave, mais si vous décidez de ne pas camoufler votre peau, il faudra s’attendre à ce que les gens vous regardent avec insistance. Comme nous avons pu le dire au début de cet article, il n’y a que 2% de la population mondiale qui ont ce genre de maladie rare.

En conclusion, le vitiligo possède plusieurs formes. Vous pourrez facilement reconnaître ces dernières de manière simple et efficace. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il suffit d’observer les différentes taches. Néanmoins, dans tous les cas, vous pouvez parfaitement prendre rendez-vous avec votre médecin pour obtenir tous les conseils nécessaires pour bien vivre cette maladie !